La moxibustion est une méthode de soin utilisée en Médecine Traditionnelle chinoise et fait référence à l’élément Feu dans la Théorie des 5 éléments. 

On distingue généralement la moxibustion chinoise de la moxibustion japonaise.

Moxas

Elle est reconnue aujourd’hui pour sa grande efficacité clinique et sa rapidité d’action dans le traitement de nombreux troubles, (notamment les inflammations des articulations et des tissus mous, les affections respiratoires, les paralysies faciales etc…), ce qui en fait l’outil thérapeutique unique de nombreux praticiens.

SON ORIGINE 

Le mot moxibustion vient du japonais « mogusa » qui signifie « herbe à brûler ». Les moxas sont fabriqués à partir de feuilles d’armoise séchées et réduites en poudre. Ses composants et propriétés physiques les rendent uniques pour le traitement thermique. Jusqu’à présent, aucun autre matériau combustible permet d’obtenir un effet énergétique comparable.

LES DIFFERENTES TECHNIQUES

Cette thérapie consiste à réchauffer, à l’aide de moxas, un point d’acupuncture et à faire pénétrer la chaleur à travers la peau. C’est la chaleur dégagée par leur combustion qui stimule les points d’acupuncture.

Il existe plusieurs techniques de moxibustion

-La moxibustion indirecte ONKYU peut être utilisée avec un isolant comme l’ail, le gingembre, le sel, ou par réchauffement par bâton d’armoise qui correspond le plus à la moxibustion chinoise à l’Artemisa vulgaris.

La moxibustion directe OKYU, est une technique où l’on applique directement sur la peau soit sous forme de cône de moxa ou sous forme de grain de riz.


La technique de Bambou chaud ONTAKE est une technique japonaise, développée par Oran Kivity, qui utilise un court bambou avec à l’ intérieur de l’armoise chauffée. On utilise la fréquence de battement de l’énergie tout en exerçant des mouvements sur la peau.


Oran Kivity-Formation ONTAKE



Les effets thérapeutiques

LES EFFETS THÉRAPEUTIQUES

Les moxas ont des propriétés chauffantes et asséchantes. Les réactions physiologiques à la chaleur des moxas entrainent en outre une augmentation de l’immunité générale de l’organisme. 

Ils permettent donc de prévenir ou de traiter des problèmes comme les douleurs rhumatismales, articulaires et musculaires (chroniques ou aïgues), certains problèmes digestifs et des troubles gynécologiques. On l’utilise fréquemment dans le traitement des personnes fatiguées ou atteintes de maladies chroniques afin de renforcer leur énergie vitale. 


1- Stimule le point

2- Augmente la circulation

3- Stoppe les douleurs

4- Aide à la regénération des tissus

5- Accélère le processus de guérison

6- Réchauffe

7- Améliore la digestion

8- Améliore le système immunitaire

9- Diminue les douleurs articulaires

10- Diminue les menstruations douloureuses



La moxibustion du point de vue occidental

L’action globale de la moxibustion est une multiplication des globules blancs. Le nombre de globules blancs est même multiplié plusieurs fois lors des séances de moxibustion.
Le sang humain est constitué de liquide plasmatique et d’éléments solides : les globules rouges et les globules blancs.
Les globules blancs( ou leucocytes) détruisent les bactéries lors de leur pénétration dans l’organisme. De ce fait, ils contribuent à la défense contre les agressions microbiennes dans la mesure où ils sont sains et bien équilibrés en nombre.
Depuis toujours, les Chinois utilisent la moxibustion pour traiter les infections bactériennes. Sous l’effet de la moxibustion, la protéine hypodermique se transforme par la chaleur, en histotoxine. Ainsi, cette substance chimique et les huiles essentielles, que contient le moxa, contribuent à l’augmentation du nombre de globules blancs et permettent une légère alcanisation du sang. En même temps, le moxa stimule la circulation du sang. La hausse du nombre de globules blanc permet de prévenir les infections, et le sang ainsi alcanisé aide l’organisme à être en bonne forme.

Facebook
Twitter